Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Quelques sorties

21 Février 2015, 15:58pm

Publié par Jean-Louis

Quelques sorties
Quelques sorties

Voici d'abord le récit d'une sortie réalisée avec Nicolas en novembre sur Vouglans.

Nous sommes arrivés au lever du jour. Il y a déjà 2-3 remorques mais nous sommes tranquilles pour mettre à l'eau. Il manque seulement 4-5 m, ce qui est exceptionnel à cette saison, contre les 15-20 m habituels. Le lac est resté haut tout l'hiver avec ces précipitations abondantes.

Un ami m'a donné quelques infos : le poisson est dans les 17m, il en a pris en verticale plusieurs jours auparavant. On essaie un poste près de la mise à l'eau. On scrute l'écho qui indique des bancs dans les 17-20 m. On dérive tranquillement . Un groupe de chamois détourne notre attention, l'un d'entre eux s'approche de nous : c'est toujours magique de les observer. Rapidement, Nicolas a plusieurs tapes à la suite mais il ferre dans le vide, sans remonter son montage, il finit par prendre une perche de 27 cm alors que le fond remonte. Il a un ls de 3". Je lance un plomb pal puis un drop mais sans succès. Nous n'aurons pas d'autre tape. Bizarre...Nous enchaînons les dérives d'une bonne centaine de mètres. On a eu 2 tapes, des perches, des petits sandres ? L'envie de changer de secteur se fait sentir. Mais où aller ? Je passe un coup de fil à Oliv (ben oui, on a trois jokers : appeler un ami, le vote du public ou le 50/50...), on discute de plusieurs postes pas trop éloignés (je n'ai qu'un 5CV...) et avec Nicolas on décide de tenter un plateau qui donne rapidement sur des fonds importants. On tourne à l'électrique pour repérer du fourrage, qu'on ne retrouvera que dans les 20m. On pêche directement sur le banc mais rien ne se passe. On fait alors de grands cercles en périphérie pour tenter autre chose. Je prends alors une touche en verticale, le poisson est nerveux et je finis par remonter un broc de 57 cm, avec un bassassin pailleté doré.

Une photo (soleil dans les yeux...) et il repart vite à l'eau. Ce poisson nous remet dans la partie. On voit d'ailleurs un pêcheur au vif mettre un poisson (pas très gros) à l'épuisette. Est-ce un moment d'activité ? On tourne autour de notre banc de vif et Nicolas prend, 20 mn plus tard, une bonne touche en verticale, (one up 071 4"). Le poisson remonte puis donne rapidement des coups de têtes et repart... Humm, ça semble joli. Pas un silure, j'espère. Nicolas le remonte petit à petit et un joli sandre apparaît, je le mets dans l'épuisette. Ouf, enfin un beau sandre sur ce lac. Il mesure 74cm et il est bien épais.

Quelques sorties

On est vraiment content, on nous avait dit que la pêche était dure en ce moment, on savoure d'avoir pris déjà chacun un poisson. Il est 11h30, on continue de pêcher en périphérie du banc de vifs et j'essaie de repasser où Nicolas a pris son sandre. Il aura au bout de 20mn une 2ème touche qu'il manque. Aîe ! Nous insistons encore mais rien ne se passe. Il nous reste 1h30 à pêcher, on décide de tenter un autre plateau.On fait 1 ou 2 arrêts sur des bancs de vifs mais rien. On attaque le plateau mais il est plus exposé au vent, qui vient de se lever. Je perds mon bassassin, qui a pris le broc, vers une cascade de tuf tant pis, c'était le seul exemplaire qu'un autre Olivier m'avait donné. Au moins le coloris doré à paillettes fonctionne et pas qu'un soir de nouvel An en boîte de nuit. Je passe au plomb pal, plus confortable à pêcher avec ce vent et je pique une perchette. Ce sera la seule ici. Il est 14 h , l'heure de rentrer. On est plutôt content, Vouglans est capricieux et on s'en tire pas si mal d'après les comptes-rendus des autres pêcheurs, même si on voudrait toujours plus. Il reste encore du boulot pour progresser.

Je suis revenu au mois de décembre avec Olivier, et j' ai touché 4 poissons, le plus gros un sandre de 49cm, dommage pour la taille mais sympa ces touches par ce froid. Olivier a touché 2 poissons mais il décroche le plus gros, sans le voir..

Début décembre, je me rends en Seille avec David pour une session au manié. L'eau est montée dans la nuit, dommage , hier elle était claire. Nous réussissons à prendre 3-4 poissons chacun mais le plus gros ne fera que 46 cm.

Quelques sorties

David se paiera même le luxe d'en décrocher 2-3. Aîe, aïe aîe. En tout cas les sandres sont dispersés alors que nous sommes début décembre et la Seille n'arrête pas de faire le yo-yo, c'est pénible. J'aimais bien les pêches en verticale l'hiver dans les fosses avec des eaux normales mais pas ces 3 dernières années. Faut trouver autre chose et j'avoue que pour l'instant dans cette eau haute et chocolat, je suis nul...

Le mois de janvier n'a pas été terrible pour moi, mes essais en Seille ont été nuls, soit une seule tape pour les 3, comme lors de cette sortie avec Jean-Michel et David ou des petits poissons.

Lors de la fermeture en Saône, je loupe 3 touches en fin d'aprem sous la neige ,et Nicolas prend 2 sandrillons . On a trouvé les poissons trop tard, après avoir pas mal cherché. et la météo nous fera louper la dernière heure, la neige commençait à tenir... On n' a pas pu compter sur le reste de la bande, qui faisait la fermeture ces 4 dernières années: Olivier, Florian, Ludo ou Elie pour nous aider à trouver plus rapidement la pêche, ni pour trinquer un coup...Les emplois du temps étaient bien chargés. J'espère que ce n'est que partie remise.

Février est le mois pour réviser le matériel, préparer et se rendre à l'assemblée générale du Gardon de Saint-Usuge, réaliser quelques nettoyages de postes et réaliser 1 ou 2 fritures d'ablettes en attendant l'ouverture de la truite.

A+

Commenter cet article