Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Armement d'un leurre souple à brochet : quelques possibilités.

16 Mai 2013, 15:57pm

Publié par Arno39

 

Voici 3 possibilités d'armer un LS en fonction de l'endroit où attaquent les brocs. Les lacérations sur le leurre indiquent assez vite l'endroit ou le triple voleur ( hameçon chance ) peut être placé car la vérité n'existe pas sur l'eau. Trouver le bon pattern est déjà assez difficile, alors armer un leurre par le haut ou le bas reste aléatoire.

 

 Exemple d'armement N°1 :

triple dorsal

 Exemple d'armement N°2 :

triple ventral

 

Matériel utilisé :


Aiguille à locher ou aiguille à bouillettes utilisée par les carpistes.

auguille à locher

Colle cyanolite et fortress Pafex 35/100. Il existe beaucoup de diamètres différents. Le 35/100 est un bon compromis pour le broc.

cyanolite

tresse-a-bas-de-ligne-pafex-fortress-z-192-19293

Pour le triple, owner et beaucoup owner désormais.... Certains disent ces hameçons fragiles. Pas encore remarqué . Et ça pique un max !!!!. Decoy et Gamakatsu me servent souvent également. Les VMC SPARK POINT sont à tester.

Etape 1 :

Prévoir 5 cm de plus que la longueur du leurre si vous n'êtes pas un grand spécialiste des noeuds...

montage broc étape 1

Etape 2 : Commencez pas relier le triple à la fortress. Noeud universel pour ma part. C'est un noeud autobloquant. Jamais eu de surprise avec. Pour les détails de ce noeud, internet a de très belles vidéos ou images très explicites. Possibilité de rajouter un point de cynolite sur le noeud mais c'est se compliquer la vie à mon sens. SIMPLICITE !

montage broc étape 2 noeud universel

Etape 3 : Avec l'aiguille à locher, arrangez-vous pour sortir la fortress juste derrière la courbure de l'hameçon de la TP. L'intérêt 1 est de pouvoir ajuster la longueur de l'armature en faisant des tours autour de l'hameçon de la TP si le montage final n'est pas assez tendu ( sans brider le leurre toutefois ).L'intérêt 2 est de ne pas trop massacrer le leurre durant le combat même si parfois, il prend cher avec ce type d'utilisation. Voici donc un point faible de ce montage.

montage broc etape 3

Etape 4 : Passez la fortress dans l'OEILLET de la tête plombée et faire le même noeud universel que celui servant à attacher le triple.On peut aussi directement faire le noeud sur la courbure de l'hameçon mais l'oeillet est un gage de sécurité supplémentaire.

montage broc étape 4

Etape 5 : La fortress sur le dos du leurre est presque tendue, sans excès pour ne pas brider la nage.

montage broc étape 6

Etape 6 : Très important, le triple ventral doit être super mobile pour éviter les points d'appuis entre le leurre et les branches du triple, sources de poissons décrochés. La cyanolite pour finir entre la TP et la tête du leurre pour éviter que celui ne glisse trop vite après les lancers successifs ( celui-ci mérite une petite réparation au prix où sont les one'up... )

montage broc étape 7

Vous pouvez procéder avec les mêmes noeuds et arriver au montage dorsal ou ventral, en fonction du type de pêche que vous pratiquez ( linéaire, verticale, jigging... etc ), de la nature des fonds et des espèces recherchées.

Petite remarque pour éviter les décrochages consécutifs aux points d'appuis entre le triple et le leurre. Possibilité d'utiliser un hameçon simple à oeillet au bon piquant.

 Exemple d'armement N°3 :

montage hameçon simple

Bien des pêcheurs procèdent autrement et c'est tant mieux. Encore une fois, merci de nous faire part de vos expériences.

Commenter cet article

Arno39 17/05/2013 17:49

Bonjour Gilles. Certains d'entre-nous l'utilisent surtout pour la truite, où les décrochés sont encore plus nombreux. Il suffit d'enlever les triples des leurres durs, pour passer sur des hameçons
simples. A bientôt .

gilles 17/05/2013 14:36

je ne connaissais pas avec le simple ventral .merci