Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Au Paradis de la pêche

24 Mars 2013, 12:50pm

Publié par Ludo

Peut-être que ce récit ne va pas tous vous émoustiller, mais pour nous autres pauvres bressans, nous n’avions jamais vécu une partie de pêche à la truite comme ça, jamais…LE PARADIS.

                  Elie est en vacances et moi j’ai un jour de congé en fin de semaine, bien évidemment on pense donc aller à la pêche mais où, that is the question ! Le plus probable à ce moment de la semaine est de retourner chercher les truites de bassines, mais nous ne sommes pas hyper motivés ! Puis la veille de mon jour de congé, Elie m’apprend qu’il va aller faire un tour chercher « les vraies » dans une portion de rivière où il en a déjà pris une de 55cm l’an dernier, mais où il n’a jamais fait beaucoup de touches…Il me confie alors au téléphone « le coin est magnifique, mais je ne me fais pas d’illusions » juste avant de lancer son premier vairon.

               Et c’est à ce moment là qu’a commencé notre ascension « au paradis ».

      De  9h30 à 16 heures, Elie a martelé de photos nos pauvres téléphones à Florian (également au boulot) et à moi. Ces photos nous montraient de magnifiques lingots d’or, voyez plutôt : Elie clôturera sa petite journée de pêche avec 6 truites : 38cm, 41cm, 44cm, 48cm, 50,5cm et 52,5cm… Florian et moi sommes en ébullition. Florian et moi avons même eu le privilège de vivre la prise de la 50,5 « en direct », car Elie avait mis son tél en mode conférence avec haut parleur… on entendait la bobine se dévider et les « splash » que la truite faisait en surface… comme dans les films !

Alors bien évidemment, Elie et moi prévoyons d’aller sur ce même secteur le lendemain… Florian est logiquement dégoûté…

      En fin de journée, Florian m’appelle pour m’annoncer qu’il pourra venir avec nous, qu’il ne bosse pas le lendemain. J’hallucine, ça n’arrive jamais ! Il est beaucoup plus fréquent qu’il soit contraint de déborder sur le WE plutôt qu’il puisse avoir un jour en semaine…Je commence alors à entrevoir la journée exceptionnelle du lendemain qui se profile : nous trois au bord d’une rivière magnifique, par un temps magnifique, probablement seuls au monde prenant des truites magnifiques…et un petit sourire se dessine alors au coin de mes lèvres... Honnêtement, toutes ces coïncidences, trop beau pour être vrai ? Je n’en dors pas de la nuit ! Ca fait des années que je n’avais pas passé une nuit aussi courte du fait de la pêche qui s’annonçait le lendemain.

      7h30 Florian arrive chez moi, café croissants puis Elie arrive, et vers 9h00 nous arrivons au bord de l’eau.

1

 L’ascension au paradis se confirme : l’endroit est féerique, et pour ne rien gâcher une légère pellicule de neige s’est installée pour sublimer le paysage, ce qui de surcroît nous prouve que, comme nous nous y attendions, personne n’est passé avant nous.

2 3 

          Nous commençons à pêcher, la rivière est magnifique, mais il fait très froid et la tresse gèle. Le doute s’installe. Etait-ce juste une frénésie de courte durée hier ? Tous les trois réunis dans un no man’s land splendide, trop beau pour être vrai ?

Puis rapidement la concentration et l’application reprennent le dessus, et les doutes s’envolent avec la première truite : pas grosse, un peu plus de 30cm au vairon manié pour moi.

4

Quelques trous plus loin, la suite nous confirme que la journée s’annonce bonne : Florian au PN et moi au vairon peignons un trou avec application et plusieurs truites mordent : loupées, décrochées… Elie arrive et nous en sort une entre 40 et 45…

5

6

Nous continuons et les touches s’enchaînent je prends 2 truites de plus de 30cm pendant qu’Elie en prend une du même gabarit.

789

Florian a mis du temps à se mettre en route malgré de nombreuses touches, il prend sa première truite, 41cm.

10

Toutes les truites ne sont pas prises en photo, j’en ai marre de courir après mes deux compères et de ne pas pêcher ! (y zon ka avoir leur appareil merde !) 

            Dans un gros trou qui s’avérera le dernier avant de manger, on peigne et on insiste. Elie, au bout d’un gros quart d’heure au même endroit annonce « pendu », et c’est une magnifique truite de 48cm qui arrive. Une grosse balafre sur le flan que nous supposons être le fait d’un cormoran.

11

12

            On insiste puisque c’est dans ce même trou qu’Elie a pris ses deux de plus de 50 hier. Florian annonce pendu, et c’est gros. Il met quelques instants à la ramener et n’ose-y croire. Mais si : 54cm !

13

            Moi je casse puis m’emmêle, bref ça va mal ! Mes deux compères annoncent « CASSE-CROÛTE ». Je leur réponds « 2 minutes ». Je monte vite fait bien fait un vairon et je finis de peigner mon spot quand je prends une énorme cartouche. Je ressens deux coups de tête puis plus rien, c’est très très lourd, bien plus qu’une truite de 50cm et j’ai beaucoup de mal à faire traverser la rivière à un poisson qui reste collé au fond.

            A un moment je me demande même si je ne ramène pas une grosse branche, mais je sens bien que le « truc » cherche à rester nez au courant au milieu et au fond !

Quelques minutes plus tard, la bête arrive sous ma canne, toujours sans coups de tête et je la remonte. Comme la bête se fait décoller du fond, et bien c’est là que ça se gâte… Gros rushs dans le courant… Je me dis alors que j’ai une truite qui dépasse allégrement les 60 voir 70 puis je vois monter un brochet (proche de 80 d’après mes deux compères qui sont en surplomb) avec une robe magnifique. Je ne suis qu’en 22 centièmes en tête de ligne… mais le vairon est piqué sur le coin gauche de sa bouche, je suis plutôt confiant… Surtout qu’il ne m’a pas coupé à la touche comme souvent.

«Mais ça, c’était avant le drame bien entendu » comme dirait Franck DUBOSC. Ce qui devait arriver arriva, le brochet ouvre la gueule, et tourne à sa gauche en même temps, il referme ses mâchoires acérées et sans pitié sur mon pauvre petit fluoro sans défense, rush coups de tête et PAF le pêcheur est dépité, s’en est bien évidemment suivi le hurlement primaire (cf J-M BIGARD), digne de mes plus grands loupés. Un copain qui travaille à plus de 100km me dira  même qu’il l’a entendu jusque là-bas, donc si vous cherchez l’origine du séisme, c’est moi. Ceux qui me connaissent savent que j’ai particulièrement horreur de rater un beau poisson…

      Le casse croûte est le bien venu. Je suis complètement dépité…Je vais boire pour oublier, puis boire pour oublier que je bois…

14

            Le petit Mercurey servira à me remonter le moral, mais tout juste…

      Une heure plus tard on reprend la pêche. Je n’ai pas fini de ranger le camembert dans mon sac qu’Elie annonce pendu ! Il lance deux fois et prend une truite de plus de trente centimètres, puis une autre. On enchaine plusieurs truites de plus de 30cm.

15 16

Florian profite de la période prolifique en touches pour troquer ses PN pour un LS imitation vairon, prend deux touches puis « pendu ». La truite bataille, me frise les bottes puis se décroche, elle faisait dans les 45cm. S’en suit une longue traversée du désert jusqu’à environ 15 heures sans la moindre touche, puis Florian annonce de nouveau « pendu ! » au PN. Je suis à côté et vois qu’il tient encore un sacré bestiau. La bataille est belle, et on pense alors qu’il bat le record de la team. Verdict, 54,5cm, il bat de nouveau son record perso mais Elie est quand même rassuré de ne pas voir le sien (55cm) tomber.

1718

            Nous reprenons pas mal de touches mais rien d’aussi gros.

19

           Florian en prendra une de plus de 40.

 20

           Et nous arrêtons la pêche vers 17 heures avec 18 truites au compteur.

Avec les 6 qu’Elie a pris la veille, ça fait 24 truites, toutes de plus de 30cm (sauf peut-être la dernière à Elie). Dix faisaient plus de 40cm dont quatre entre 50,5cm et 54,5cm, dont la plupart prises pendant une sortie improvisée au dernier moment entre copains en pleine semaine avec un temps et un endroit magnifiques, sans voir personne d’autre.

            Et bien je peux vous garantir qu’en parcourant les quelques centaines de mètres qui nous séparent de la voiture, on a le sentiment du devoir accompli, avec mon petit bémol pour le bec (un brochet qui frôle les 80 perdu comme ça, ça passe mal…).

            Mais au final, ce sont trois pêcheurs heureux qui vont encore rester au paradis quelques heures avant de redescendre doucement sur terre. Le pied quoi.

Ps : désolé pour la qualité des photos, mais on ne prenait pas notre temps, pour pouvoir les remettre à l’eau le plus vite possible.  

Pour la petite (quoique) anecdote, sachez qu’à l’heure où j’écris ces lignes (soit deux jours après notre pêche), Florian m’appelle pour me dire qu’il est retourné quelques km en amont, et de ce fait est resté encore quelques heures au paradis : il prendra encore plusieurs truites dont une de 50 et une de 57cm !!! Il aura quand même flingué 3 fois son record en deux jours de pêche, et par la même celui à Elie !!! Le bougre !

 

A bientôt.

Ludo

Commenter cet article

Jean-Louis 02/04/2013 20:48

Comme on était 3 : Ludo, Oliv et moi, ça fait une chance sur trois de rester sec, c'est jouable ! t'as rien précisé...

Florian 01/04/2013 10:42

J'en connais deux qui vont finir à l'eau. Bien sur je veux dire que je n'emmenerais plus de vin pour le casse croute, je suis pas violent moi.

LB39 26/03/2013 10:53

Connaissant bien le secteur, il est vrai que ce genre de partie de pêche n'est pas courante ! Bravo pour tous ces beaux poissons

papytranquilou 26/03/2013 09:56

Félicitations à vous

ludo71 25/03/2013 08:23

Ouais, mais bon là si je le cadre pas alors qu'il prend 2 gros poissons, il me balance à l'eau, et à cette époque je suis pas très chaud...

Jean-Louis 24/03/2013 23:01

Trop forts. Bien joué tous les trois ! Je me suis bien marré en lisant ce compte-rendu et j'espère toucher moi aussi de beaux poissons, car c'était vraiment une pêche exceptionnelle. A bientôt.

ps : Ludo, tu abuses, on a dit qu'on cadrait plus Florian sur les photos ...

sylvain l'esoxiste 24/03/2013 20:44

Arghhh
J'en bave !!!!
Fantastiques poissons, merci Ludo pour ce magnifique report.

romain L 24/03/2013 19:16

Salut ludo. Super récit qui fait rêver. J'aurais bien envie de venir faire une sortie avec vous un de ces jours. La bise l'ami.

ludo71 24/03/2013 17:34

Ouais, c'est pour ce genre de moments que nous allons tous au bord de l'eau...C'était vraiment sympa!
C'est vrai que pour début, c'est pas mal, mais je sais pas si les prochaines seront aussi prolifiques...en tous cas je l'espère.
Vive la pêche

Arno39 24/03/2013 16:21

Bravo à tous les 3 et bienvenue à Ludo avec ce chouette report.

oliv39 "Baresiateamjura" 24/03/2013 15:51

Bien joué les gars ! A la vue des conditions c'était mérité.
Bienvenue à Ludo parmi nos pêcheurs partageant leurs sorties et leurs visions de la pêche...ça commence fort, on attend la suite !!!
Bravo à vous 3 ! Et attention le Mercurey ne supporte pas bien le gel !

gilles 24/03/2013 15:11

bien joué a tout les 3.merci pour le reportage

martin leheron 24/03/2013 14:46

Bonjour , je ne sais pas si c'est le "paradis" mais c'est vrai que ça y ressemble enormement.Merci pour ce beau reportage.