Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

frayères à sandre dans des zones de réserves temporaires

29 Avril 2014, 08:28am

Publié par Arno39

Sandre Olivier Seille novembre 2011 3

Tout est dans le titre.

Même si les sandres n'ont pas toujours besoin de ce type de substrat pour se reproduire, voilà une APPMA qui a tout compris : protéger les zones de frayères par des réserves temporaires.

Une nouvelle fois, des actions concrètes qui devraient payer :

link

http://www.peche-landes.com/Milieux-gestion-et-actions/Creation-d-habitats-frayeres/Frayeres-a-sandre

Et j'ajouterais : maille passée à 50 cm et quotas diminués.

Commenter cet article

Arno39 03/05/2014 12:12

Salut Olivier. Je te rejoins à 100% pour les réserves temporaires. C'est pourquoi on va essayer de mettre des kilomètres de linéaire, afin d'éviter les problèmes que tu évoques et de permettre à
des milliers de sandrillons de voir le jour. Vouglans c''est 600 millions de m3. Si on arrive à mettre 5 à 10 km de réserves sur les 2 rives, c'est bingo et ça empêchera la matraqueurs d'Avril/ Mai
de pêcher sur ces zones à fort potentiel reproductif. Le risque sinon est de concentrer la pression de pêche sur des secteurs qui bordent ces zones protégées. Il y a un autre souci sur Vouglans où
les 2 AAPPMA qui louent les baux de pêche n'arrivent pas à s'entendre pour une action commune, notamment sur la question des réserves temporaires. La Gaule Moirantine va sur ses lots, essayer de
blinder en réserves, ce qui risque de concentrer les pêcheurs sur la partie amont de la retenue, là où l'autre AAPPMA ne s'est pour l'instant pas prononcée en faveur de zones de réserves.
Pour le règlement intérieur, c'est très bien. En espérant qu'un futur nouveau arrêté préfectoral ne vienne pas le réduire à néant.
Enfin, le sandre est un peu à la pêche ce que le sanglier est à la chasse : il fait faire beaucoup de bêtises et déchaîne les passions... Donc sans cadre réglementaire carré de chez carré et
cohérent, on y arrivera pas. A bientôt. C'est toujours un plaisir de te lire et de pêcher avec toi.

olivier.bernolin 03/05/2014 09:00

Salut la team.
Moi je suis perplexe sur les réserves temporaires. Je m'explique en prenant l'exemple du Morvan. Des réserves temporaires y sont mises en place jusque début juin. Certains diront que c'est bien et
génial. Mais les sandres savent-ils que s'ils veulent avoir la vie sauve il faut qu'ils se rendent dans des zones spécifiques, les seules ou leurs nids seront en toute quiétude. Sinon, gare à
eux!
Ce 1er mai, je refuse de cautionner l'ouverture du brochet car c'est le sandre qui en paye le prix fort donc je ne pêche pas!!! sinon la truite ou les lacs alpins...

La plupart des pêcheurs font alors la bordure sous prétexte de rechercher le brochet mais c'est les sandres qu'ils rencontrent. Ce fut un carnage ce jeudi au lac de Saint Agnan, dans un département
qui se met en avant pour ses réserves temporaires, qui ouvre le carnassier au 1er mai et qui n'est pas capable de mettre en place des quotas, ni augmenter les tailles minimales de capture...
pourtant il n'y a pas de pêcheurs professionnels là-bas, alors les choses seraient plus faciles pour eux dans ces lacs. Certains pêcheurs ont sortis et sont repartis avec moultes sandres et ce
n'est pas de fausses informations...ni des "on dit"!
Bref, des réserves temporaires sur Vouglan sur une bande de rive de 50m sur tout le pourtour du lac et là ce serait efficace.

Sinon pour la majeur partie des cours d'eau, le plus simple, c'est de supprimer cette ouverture au 1er mai pour une ouverture le 3ème samedi de mai. Ce qui me semblerait le plus juste pour associer
halieutisme et préservation du milieu.
Pour développer l'halieutisme, il faut qu'il y ait du poisson à prendre mais pour cela il faut commencer par le protéger...Il me semble que c'est ce que font les chasseurs aujourd'hui...
Dernier point, la Fédé 71, après vote des AAPPMA en AG départementale, a mis en place un règlement intérieur avec quotas + hausse des tailles minimales de capture. En conclusion, pas besoin
d'arrêté préfectoral si toute les Fédés font approuver par leurs AAPPMA en AG un tel règlement intérieur...à méditer.
Oliv

Jean-Louis 29/04/2014 21:12

Salut,

C'est vraiment intéressant. J'espère qu'ils vont communiquer sur la taille de leur frayère, la profondeur... En tout cas ça marche, la vidéo le montre bien. J'espère que d'autres sociétés vont s'en
inspirer.
Sinon, si un couple de nudistes vient nager vers la frayère, ça compte ?

Arno39 29/04/2014 21:08

Bonsoir Gilles.
Il y a pour l'instant UNE solution pour empêcher les matraqueurs d'Avril/Mai de castagner les frayères à sandres sur Vouglans :
Mettre des réserves temporaires de plusieurs kilomètres de linéaire sur ces zones de reproduction jusqu'au 15 juin .
L'idéal ( mais non réalisable) étant d'interdire la pêche aux leurres sur ce plan d'eau JUSQU'à L'OUVERTURE DU CARNA ( BROCHET ET SANDRE ), ce qui est impossible puisqu'en 1ère catégorie .
Le point que tu évoques est tout à fait exact concernant les leurristes, souvent compétiteurs et souvent donneurs de leçons qui plus est, qui se permettent ce que la plupart des autres pêcheurs ne
se permettent pas sous le prétexte de pêcher no_kill...
Le no-kill fait beaucoup de dégâts faut pas rêver, surtout si les mâles sandres sont dérangés du nid et l'abandonnent avec des milliers de sandrillons sur la retenue qui ne verront pas le jour.
Comme toi, ça me fait sourire ces trackers d'Avril sur Vouglans...
En tous cas tu ne verras pas le mien. Tous les ans c'est le même cinéma, même si certains compétiteurs sponsorisés se sont fait remonter les bretelles et sont moins présents à cette période.
Félicitations sinon pour la naissance de ton petits fils :) C'est chouette.

gilles 29/04/2014 18:54

bonjour arnaud,ouverture 1er juin pas pour tout le monde.comme tu doit le savoir en ce moment sur vouglans ça péche .que du beau bass boat en no kill bien sur mais ça fait gronder dans les
chaumieres !!!! donc les sandres se font malmener les machoires en toute légalité puisque la péche au leurres est autorisée.donne moi ton avis sur ce sujet .merci a bientot

ludo71 29/04/2014 17:31

Pour moi, mailles augmentées et quotas diminués sont indispensables. Les mailles augmentées et quotas c'est acquis dans le 71, j'espère que ça va venir dans le 39. Je ne sais pas si pour le cas de
Vouglans c'est nécessaire d'introduire des supports pour le sandre (peut-être Vouglans possède de bonnes caractéristiques pour ce-dernier) mais en tous cas le protéger durant sa repro relève du bon
sens. Déjà une ouverture au 1er Juin est une sacrée avancée, qui aurait mérité d'y voir associé les mailles augmentées et quotas diminués... Je trouve quand même que même si les choses vont
lentement, elles avancent dans le bons sens... Espérons que cela continue...

Arno39 29/04/2014 20:59



+ 1 Ludo. Effectivement on progresse mais très très
lentement.
L'ouverture différée OK, les mailles et les quotas on ne sait
quand... et les réserves temporaires affaire à suivre .
Pour l'ouverture au premier Juin, j'espère que le prochain préfet
continuera à prendre en compte les particularités climatiques de la région et n'optera pas pour une date au 1er Mai comme c'est le cas dans la grande majorité des départements
français.
Par contre quand on voit que les délais n'ont pas été respectés
pour envoyer le dossier " réserves temporaires sur Vouglans" à la préfecture, c'est vraiment dommage.
2 ans de perdus bêtement. 1 car le dossier n'arrivera qu'en 2014
au lieu de 2013 à la pref
2 : à condition qu'il soit retenu, 1 saison pour mettre toutes les
réserves en place ( = l'année 2015) = MISE EN OEUVRE en 2015 au mieux ou d'un point de vue plus probable : 2016. A suivre.