Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Les dernières actions de la Gaule Moirantine mal récompensées pour l'instant

4 Janvier 2014, 11:47am

Publié par Arno39

Le détail des plantations effectuées sur le lac de Vouglans à l'automne au sein de l'AAPPMA de la Gaule Moirantine, est visible ici  : link

Si le lien ne fonctionne pas, vous trouverez le compte-rendu dans la rubrique " actions " du site : http://www.gaule-moirantine.fr/les-actions-1-4.htm

P1050216

Cette société de pêche aura prochainement besoin de bénévoles pour renforcer ses actions. Si les plantations ne réussissent pas à être pérennes, il faudra se rabattre sur des frayères flottantes par exemple, ce qui implique de les installer et de les nettoyer de temps en temps pour qu'elles gardent leur efficacité.

Vous pouvez nous contacter via ce blog ou par mail pour une aide précieuse qui sera grandement appréciée. De même vos connaissances sur les plantes résistantes aux marnages et pouvant être implantées sur le site, seront des renforts pour la reproduction du brochet. 

L'AAPPMA compte sur vous. Et surtout les brochets!

Commenter cet article

Arno39 04/01/2014 23:10

Ce site a l'air vraiment génial !

http://www.genie-vegetal.eu/page/60/3--contexte-et-choix-des-especes--.htm

Le jonc et quelques espèces de laîches (Carex paniculata) ne pourraient pas convenir? Qu'en dis-tu ?

Arno39 04/01/2014 23:03

Salut Thomas. Merci pour ta réponse vraiment très complète et intéressante. Il existe des zones de terre/argile sur Vouglans, peu nombreuses, mais quand même bien présentes par endroits. Pour la
digue, il faudrait des aides énormes faute de quoi l'AAPPMA ne pourra se lancer dans un tel projet. Et puis sur 35 km , difficile de dire quel sera la rentabilité de tels travaux qui risquent
d'être très localisés. L'idée serait, après l'action de la main de l'homme, laisser faire dame Nature car le bénévolats a ses limites et on ne trouvera jamais autant d'âmes charitables que ces
projets en demandent... J'attends avec impatience les résultats de tes recherches sur les hélophytes car comme dit en amont, il existe des zones terreuses de plusieurs dizaines de m2 voire
centaines sur plusieurs zones du lac. A suivre donc. Encore merci pour les tuyaux.

thomas 04/01/2014 22:31

Salut Arnaud,

je vais regarder ce que je trouve sur les plantes pouvant résister au marnage, mais je pense que la nature meme des zones exondée ne permet pas l'implantation de ce qu'on appelle des hélophytes.
Ces plantes acceptent des submersions temporaires ou prolongées, certaines peuvent meme vivre totalement immergées ou a demi immergée ou hors de l'eau en développant des feuilles totalement
différentes (sagittaire, rubanier...). Mais par contre ces hélophytes ont besoin d'un sol assez épais, riche en argile ou matière organique, ce qui permet de retenir l'eau dans le sol. Sur
vouglans, ou le barrage a été implanté dans un enciassant calcaire et ou l'épaisseur de terre avant la roche est très faible ce genre de plante ne pourra guère subsister. Tu m'avais parlé de prjoet
sur Orient, mais ces barrages ont été implantés sur des zones totalement différentes du point de vue geologique que les gorges encaissées de l'ain ou se situe Vouglans...
Pour les frayères artificielles flottantes, j'ai qques articles assez vieux, mais comme tu le soulignes il faut pas mal d'entretien, et pas mal de projet ont été abadonnés car les APPMA ou petites
structures n'avaient pas a disposition un personnel suffisant pour l'entretien.
Un type de projet ambitieux (je pourrai te filer quelques shéma) consiste a construite une digue dans une petite anse du plan d'eau, et éventuellement a remblayer derrière pour faire une zone peu
profonde et envégetées. Comme ceci, cela permet de maintenir une zone propice au frai meme quand le niveau du lac descend en dessous du niveau de la digue, qui retient l'eau dans l'anse. Ce type de
projet a été réalisé en limousin, mais je n'ai pas réussi a avoir de retour des fédés sur la réussite (ou pas) de ces travaux (z'ont jamais répondu à mes mail ...)...le bouquin de Chancerel en 2003
détaille ce type de projet. Un autre facteur a prendre en compte est la production de plancton et invertébrés, qui sert de ressource alimentaire pour les alevins. Sur vouglans, la partie amont qui
bénéficie des apports de nutriment de l'Ain est bien plus productive, donc à cibler pour un aménagement éventuels...Il faudrait avoir un peu de retour d'expérience d'autre barrages, mais mes
recherches sur ce thème en 2009 pour un projet en corrèze ne m'avaient pas donné grand chose...