Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

les dernières truites de l'année sur la Loue

1 Septembre 2013, 10:22am

Publié par thomas

 

Le mois d'aout a été calme pour moi niveau pêche, pas mal de déplacements pros, qu'une semaine de vacances, et une petite femme sur le point d'accoucher...bref, pas trop le temps pour de grandes sessions donc je me suis rabattu sur quelques coups du soir sur la Loue en sortant du boulot!

 

Sur la basse Loue, les truites sont restées assez actives durant l'été, en lien avec la forte pluviométrie du printemps et du début de l'été. A l'inverse les années précédentes, dès le mois de Juin impossible d'en toucher en pleine journée et les chevesnes prenaient le relais. Cette année je n'ai capturé qu'un seul chevesne! On en voit peu et il ne sont guère agressifs sur les leurres.

 

IMGP2128.jpg

 

une pas vilaine prise entre deux passages de hordes de canoes!!

 

IMGP2232.jpg

 

Pas mal de prises au coup du soir à la mouche plus en amont, ou certains secteurs sont occupés par de belles truites zébrées, très difficiles à prendre, du moins pour moi! Leur faculté à nous voir à 10m ou à filer dès l'impact de la mouche dans l'eau est impressionnante et parfois frustrante!!

 

IMGP2250.jpg

 

IMGP2334.jpg

 

 

  D'autres secteurs sont colonisés par des truites issues des introductions d'alevins, de croisement ou des dernières introduction de 2010 juste avant la mise en no kill. Bref, une bonne part des poissons ont des robes de carnaval et le comportement qui va avec. Elles s'alimentent beaucoup en surface, se laissent plus facilement approcher, et ne cherchent pas les obstacles lors du combat.

 

IMGP2342.jpg

 

IMGP2335.jpg

 

Cela dit, leur méfiance envers les mouches s'est accrue au fur et à mesure des sorties, et aux deux premiers coups du soir avec une petite dizaine de poissons ont succèdé deux sorties avec seulement 2 ou 3 poissons et de nombreux refus. La très forte fréquentation du site en est une des causes, mais aussi le type d'insectes pris par les truites. Au début du mois d'aout, des éphémères adultes ou subadultes flottant sur l'eau étaient consommés et ceux ci sont faciles à imiter, et la truite gobe activement ce type de mouche.

 

IMGP2339.jpg

 

En fin de mois, seuls des éphéméres  de très petites taille collés à la surface de l'eau ou morts étaint prisés des truites. Dans ces cas, elles prennent tout leur temps pour effectuer un gobage discret sur les instectes, mais prennent aussi le temps d'examiner la mouche. Un mouche créée en franche comté, la célèbre peute, a permis de décider quelques poissons selectifs, mais aussi d'écoeurer les pecheurs parisiens qui capotaient avec des mouches classiques!

 

Ces poissons bien différents des truites sauvages restent malgré tout plus faciles à prendre. Les deux photos ci dessous montrent deux poissons que j'ai repris à 15j d'intervalle...Je ne les ai pris qu'une fois en photo et ne peut donc vérifier, mais vu leur robe de clown, dur de se tromper.

 

IMGP2315.jpg

 

IMGP2358.jpg

 

Un débat pourrait etre lancé sur le fait d'inclure ou non ces truites "exotiques" dans l'arreté fixant le no kill de la truite fario dans la Loue...Elles sont susceptibles de consommer les oeufs et les juvéniles des rares truites sauvages qui survivent, mais peut on autoriser à garder ces truites sans risques de voir des pêcheurs peuscrupuleux conserver les dernières truites locales??

Commenter cet article

Arno39 02/09/2013 18:14

Il faudrait connaître la souche exacte et le régime alimentaire de ces poissons. C'est à peu près la même question des truites arcs déversées à l'ouverture, à la différence que leur robe ne permet
pas l'erreur avec la fario dont il existe plusieurs souches. Il serait intéressant de connaître l' impact réel d'une bassine d 'arc en ciel réussissant à survivre après l'ouverture, sur les
populations autochtones... Félicitations en tous cas pour tes prises.

thomas 02/09/2013 14:33

effectivement, mais les comptages se font sur des linéaires d'environ 100m sur la Loue, ce qui est négligeable à l'échelle du cours d'eau. Et vu le cout d'une telle manip sur 100m, difficile d'en
faire plus!! De plus ces bestioles se cantonnent aux fosses ou au plat profond sans trop de courant, ou la peche electrique à pied n'est guère possible...

Jean-Louis 02/09/2013 13:12

Elles sont belles tes photos et me font regretter les sorties truites que je n'ai pas faites. Pour le no-kill différencié, c'est compliqué car je pense que tous les pêcheurs ne voient pas
facilement la différence entre les différentes souches de truites, sans parler de ceux qui seront de mauvaise fois. L'avenir dira si les truites autochtones auront le dessus ; par contre la fédé
pourrait prélever avec des pêches électriques les sujets qui ne sont pas de souche autochtone lorsqu'elle fait des comptages ?