Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Olivier Bernolin, l'homme aux deux casquettes : le pêcheur

10 Janvier 2012, 20:27pm

Publié par Jean-Louis

Voici le portrait d'Olivier BERNOLIN un pêcheur que j'ai rencontré sur  la Seille,  l'automne dernier, grâce à "l'Esoxiste" et avec qui j'ai vite sympathisé.

Olivier pêche depuis son plus jeune âge et il est maintenant président de l'AAPPMA " Le goujon cuiserotain"(Saône et Loire, 71).

Olivier, comme la plupart d'entre nous, est intarissable lorsqu'il parle de pêche et il a  une grande expérience qui fait de lui un pêcheur redoutable. Il rentre bien sûr parfois bredouille mais il a une capacité à prendre régulièrement du poisson que je lui envie.

J'ai envie de vous faire partager les réponses qu'il a bien voulues apporter à mes questions.

     

JL : "Quelles pêches a s-tu p

 

ratiquées depuis tes débuts ?"

      OB : " J'ai d'abord pris des poissons-chats au ver  puis ensuite j'ai pêché la perche et le brochet à la cuillère. Vers l'âge de 20 ans, j'ai également pratiqué la pêche de compétition au coup pendant 6 ans.  En même temps, dès le début des années 90 j'ai pêché le silure jusqu'en 2007 environ.

Maintenant je pêche plus le sandre, le brochet, la perche et la truite. (Olivier prend encore des silures mais plus par "accident", les sorties spécifiques sont devenues rares).

 

sandre.jpgsilure.JPG                                        sandre de 93 cm en Saône                                      silure de 2,03 m en Saône

 

JL : "Quelle pêche préfères-tu ?"

      OB : " J'aime beaucoup la pêche du sandre au poisson mort manié mais je pratique aussi d'autres pêches suivant les saisons :

      -en été : la truite et la perche aux poissons nageurs (aussi le brochet au manié fin août sur le lac du Bourget)

      -en automne : le sandre (mort manié)

      -en hiver :  le sandre : mort manié et leurres souples (linéaire, verticale)

-au printemps : le sandre au manié, la truite (PN)"

 

JL :  Quels types de postes pêches-tu en priorité le sandre suivant les saisons ?


OB : Sur la Seille, la majorité de mes captures s'effectuent dans peu d'eau (moins de 1m50), là où il y a des branches, vorgines, de l'ouverture jusqu'à mi-novembre. Puis avec l'hiver, le froid et la clarté des eaux, je me dirige vers les profondeurs. Tout au long de l'année, j'ai des postes précis où les poissons peuvent être. Mais il m'arrive parfois de rester plusieurs sorties sans touche avant qu'un poste ne donne. Certains secteurs ne m'ont jamais rapporté de poissons mais je les essaye toujours, au cas où.

JL : "Pourquoi pêches-tu beaucoup au manié alors que tu maîtrise pourtant la pêche aux leurres ?"

      OB : "Je pêche beaucoup la Seille et sauf en cas de crue ou en hiver, le manié permet de faire plus régulièrement du poisson malgré des essais aux leurres sur les mêmes postes. J'attends que quelqu'un me montre une plus grande efficacité des leurres sur une saison. Mais je n'hésite pas à mettre un leurre si je pense que ça peut-être la solution.

 JL : Combien fais-tu de sorties en moyenne ?"

OB :  "Je fais 2-3  courtes sorties par semaine, rarement en journée complète car je m'occupe de ma famille. J'aime beaucoup le coup du matin et le coup du soir. Il m'arrive de ne pêcher  qu'une heure ou deux."

 

JL : "Où pêches -tu ?"

OB : Mes parcours fétiches, hormis la Seille, pour le paysage et les poissons, sont les lacs du Crescent et de Chaumeçon dans le Morvan, la Semine, petite rivière à truite de l'Ain bien que privée, le paysage y est magnifique J'ai pêché d'ailleurs la plupart des rivières du Jura pour rechercher la truite.

 

JL : "Quel est ton leurre souple préféré ?"

      OB "Il  y a trois leurres souples que j'aime particulièrement :

- la virgule verte chartreuse (7-8 cm) de chez Mann's : c'est souvent un anti-capot pour les pêches de lac du Morvan

- le prédator orange pailleté de chez Mann's :  pour les lacs du Morvan et en rivière  par eau froide aussi

- le bass assassin 8cm : le colori open in night  et les couleurs chartreuses en hiver par eau froide et claire. (Olivier a tous les coloris... des boîtes pleines ou des sachets de 100 pour faire des réserves...)

      Les deux premiers leurres ne sont malheureusement plus commercialisés mais Olivier en a un stock. Quand un leurre marche, il en fait une bonne  réserve."

      Pour les crues, j'opte plutôt pour des couleurs orangées avec le bass assassin orange pailleté en shad ou curly shad.

leurres-souples.JPG

JL : "Quel est ton PN préféré ?"

      OB " Ca dépend des poissons que je recherche.

      Pour la truite, j'adore les JADE de chez SMITH : n° 13, n°22, n°23 et n°12 (eau cassée)

Pour la perche : le CAMION de chez SMITH  et le D CHERRY, le D CHUBBY, le DD CHERRY et le MASCLE DEEP 4+ de chez ILLEX (tous en colori MAT TIGER).

leurres-durs.JPGsandre-au-PN.JPG

 

JL : "Quel bateau as-tu ?"

      OB :"J'ai 2 bateaux :

 -Un JANNEAU CAP 360 avec un moteur MERCURY DE 25 CV, que j'ai aménagé (moteur électrique avant, pont avec casiers, vivier...) il y a 12 ans déjà.

bateau-cap-360.JPG

cap 360

-Un JANNEAU NOISETTE 240 (mon 1er bateau en 1994)"

 

JL : "Quelle est ta canne préférée ?"

      OB : "Une SHOGUN PM 240 Z  mort manié.

(Olivier pêche en tresse de 15 mm sans bas de ligne pour le sandre et avec du gros  fluoro pour le brochet. D'ailleurs il ne mettait pas de bas de ligne acier quand il pêchait le brochet au manié avant l'arrivée du fluoro. Il suivait les conseils d'un "ancien " qui lui disait qu'avec une chaînette on avait 2 départs avec 2 poissons capturés mais que sans chaînette on avait 10 départs pour 6 prises et que lui avait fait son calcul...Il a pris de nombreux brochets dont  ses plus gros proches du mètre. Comme quoi..."


JL : " Depuis qu'on se connaît, j'ai eu l'occasion de voir par mails ou de savoir au téléphone les résultats de tes sorties de pêche et je m'aperçois que tu prends régulièrement du poisson  ( même si tu rentres bredouille parfois) alors que d'autres se sont cassés les dents le même jour. Comment l'expliques-tu ?

      OB : "Pêcher souvent permet de tomber sur les bons jours comme sur les mauvais mais aussi de bien connaître mes postes et de suivre la tenue des poissons. J'essaie aussi  de m'adapter suivant les saisons en recherchant des poissons différents  comme je te l'ai expliqué avant. Si le mort manié ne donne pas, je passe au leurre souple ou inversement.


JL : "Qu'est ce qui t'as fait progresser ?"

      OB : " Rencontrer des pêcheurs compétents par exemple DESQUE, CAUDIN  et d'autres à la pêche au coup. A une époque je passais des heures au magasin de pêche de MIRESSI à Chenôve (21) et j'entendais plein d'infos, même si je triais, qui m'ont permis de progresser.

Ce qui permet de progresser, aujourd'hui, c'est tout simplement le contact avec les pêcheurs . En  échangeant  nos expériences, celà  permet de se remettre en question et de sortir de ses habitudes : la routine n'est pas source de progrès.

  Un pêcheur m'a aussi beaucoup appris Claude ROUGET  (de DIJON) par ses récits d'une époque passée, il m'a fait rêver avec les lacs du Morvan ainsi que la lecture des articles d'Alain Tressac sur la pêche du manié dans les lacs du Cantal

 

JL : As-tu quelque chose à ajouter ?

OB : Je me qualifierais de pêcheur itinérant, lorsque je pêche, j'ai besoin de traquer, de chercher les poissons... Même si elles peuvent être très productives , je n'apprécie pas trop ce que j'appelle des pêches d'attente en temps de crue. Rester plusieurs heures au même endroit en attendant la touche, c'est pas pour moi, il faut que je bouge!!!!
  Aujourd'hui, je me déplace beaucoup moins pour aller pêcher (vie de famille oblige). Alors, le plus simple, c'est la rivière en bas de chez moi avec 2 mises à l'eau à moins de 2min (amont ou aval du barrage de Cuisery).

      

 Pour conclure,  Olivier est un  pêcheur complet qui pratique de nombreuses techniques . Il essaie de s'adapter sans cesse et de profiter des renseignements qu'il collecte en étant souvent au bord de l'eau. J'ai vraiment apprécié de pêcher avec lui et j'espère avoir l'occasion de remettre ça prochainement.

Jean Louis

Commenter cet article

Sylvain l'esoxiste 11/01/2012 21:31

Superbe portrait d'un passionné qui m'a fait découvrir une partie de la Seille par un autre passionné qui m'a fait découvrir un autre secteur.
Salut à vous les gens de Seille !
Gardez la pêche

Jean-Louis 11/01/2012 21:56



Merci à toi Sylvain de nous avoir réuni sur la Seille fin novembre. Tu sais qu'on t'attend de pied ferme en 2012 (si tu me prends au mot...).



CARN'AS 11/01/2012 11:00

Une rencontre bien sympathique, avec à priori un personnage passionné et très intéressant.Un article bien sympa/Fréd'eau

Jean-Louis 11/01/2012 21:54



Merci Fred'eau. Des pêcheurs sympas j'en ai rencontré plusieurs cette année et c'est vraiment intéressant de partager des sorties de pêche dans ces conditions.