Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Quand le sandrillon devient Cendrillon : des poissons qui changent de sexe !

10 Décembre 2011, 20:09pm

Publié par Arno39

Il apparaît clairement que l’industrie pétrochimique est la première responsable de la FEMINISATION  des poissons et donc d’une reproduction en chute libre sur certains cours d’eau.  Elle a déversé sur la planète des tonnes d’hydrocarbures aromatiques polycycliques sous des formes que l’on ne soupçonne même pas. Ces hydrocarbures présentent les mêmes propriétés que les œstrogènes des femmes, et les dépassent même en puissance. Il y en a partout : rejets de l’échappement automobile, insecticides et pesticides, matières plastiques, lessives et produits d’entretien, parfums, savons, shampooings, déodorants…

La conséquence directe est que tous ces rejets contiennent des œstrogènes synthétiques dont l’action directe est la féminisation des espèces ! Celle-ci est accentuée par les  rejets hormonaux dans les urines des femmes sous contraceptifs oraux ( PILULE DU LENDEMAIN ) dans les eaux usées. Des quantités d’hormones monumentales sont donc rejetées quotidiennement dans nos belles rivières, fleuves, lacs et mers. Il faut savoir qu’aucune station d’épuration en France  ne traite , faute de moyens et de volonté politique, les pollutions médicamenteuses.

Le Laboratoire d’écotoxicologie de milieux aquatiques(LEMA) du Havre affirme quant à lui que les poissons de l’estuaire de la Seine sont complètement androgynes et impropres à toute consommation, avec des tumeurs du foie extrêmement sévères dues aux nombreux agents mutagènes présents dans l’eau.

pollution Clairvaux

ON PREPARE LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET ON OUBLIE L'ESSENTIEL ! JE NE SAIS PAS SI NOS ENFANTS AURONT LA CHANCE DE POUVOIR ENCORE VIVRE LA PASSION DE LA PECHE  ...


Commenter cet article

martin leheron 15/12/2011 19:17

J'ai cette année prelevé deux brochets dans la Norges.Cette riviere classée en 1ere categorie subit en permanence les rejets d'une station d'epuration "communale" et a subit en 2010 et 2011 deux
gros "incidents" d'une station d'epuration plus importante qui a deversé des tonnes d'eau non traitées !!!
Ces deux brochets autopsiés presentaient les deux formes de gonades (oeufs et laitance) et n'avaient encore pas frayé en mai !