Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

Sorties d'automne

5 Décembre 2014, 18:50pm

Publié par oliv39

Cette année la pêche d'automne fut particulière, la météo fut très clémente et le thermomètre a parfois dépassé les 20°C en pleine journée. Les conséquences sur la pêche n'ont pas été négligeables car il a fallu revoir les plans établis sur l'expérience des années précédentes.

Après un été pluvieux, l'automne nous a offert de belles journées, donc des sorties ensoleillées, peu de vent, une eau qui généralement dépassait partout les 13°C jusqu'à ce début décembre.

Au final pour ma part des pêches de brochets se sont substituées à la recherche traditionnelle des sandres. Ajoutons à cela que le lac de Vouglans, au pied de la maison, a fait le "yoyo". En effet descendu très bas puis remonté de 10 mètres, il est à nouveau en phase descendante et de manière plutôt rapide. Bref cela n'engage que moi mais "pas terrible"! Il s'est pris des poissons certes mais sur des journées très précises et puis le reste du temps, la généralité, ce sont des traversées du désert pour de nombreux pêcheurs. Je n'ai pas l'occasion de sortir assez souvent pour être certain de tomber sur les fenêtres favorables et au final cette année mes 4 sorties sandres d'octobre-novembre se sont soldées par la prise de petits poissons et par un capot glacial et venté (oui c'est arrivé, novembre dans Le Jura tout de même !). Des poissons dans 10 à 14 mètres de fond et un seul petit souci de décompression pour nos chers percidés. Enfin je ne suis pas allé voir ce qui se passait sur le fond...

sandre-octobre-2014.JPG

Celui-ci est reparti sans problème.

Au passage je m'interroge sur le bien fondé des pêches hivernales de sandres sur les lacs de barrage, enfin le bien fondé il n'y en a pas, allez clairement je suis pour un retour à la fermeture le 3ème samedi de novembre à Vouglans. Il y a assez de plans d'eau, rivières et fleuves moins profonds pour continuer de pêcher. Cette pêche assassine associée à la pêche pratiquée sur frayères en avril-mai ne contribue pas à faire exploser les populations de carnassiers et à faire de ce lac un lieu incontournable de la pêche du sandre.

Ma plus belle sortie à Vouglans finalement je l'ai vécue par l'intermédiaire des copains qui après une matinée très dure m'ont demandé ce que je ferais et surtout à quel endroit, ces idées alliées au talent de nos 2 compères leur ont permis de tirer leur épingle du jeu, mais que ce fut compliqué... Jean Louis nous racontera tout ça très prochainement.

 

Et bien du coup j'ai délaissé Vouglans et les sandres depuis 3 semaines pour 3 sorties "brochets", qui dans des plans d'eau peu profonds se pêchaient encore comme en été et dans les lacs plus profonds se tenaient curieusement déjà sur les postes d'hiver. La pêche profonde du brochet me gêne moins que celle du sandre qui occasionne beaucoup de dégâts.

Broc-23-novembre-2014.jpg

 

broc-88-23-novembre---1--1067x1600-.jpg

Pas de sortie exceptionnelle mais des touches et quelques poissons à chaque fois et donc assez pour se faire plaisir tout en partageant ces moments. J'ai pu ainsi pêcher avec Arnaud, Stéphane et Jean Louis ce qui apporte un plus à mes sorties. On n' a pas un loisir facile !

Broc 23 novembre pas un métier facile !

Une pêche au leurre souple, tout ce qu'il y a de plus simple, le plus dur étant de localiser les poissons et de tomber au bon endroit au bon moment, les moments d'activité étant plus rares et de plus en plus espacés à cette époque. Il faut parfois y croire jusqu'au dernier moment pour être récompensé.

broc-88-23-novembre-2014.jpg

Des jolis et des plus petits que j'apprécie tout autant.

 broc 58

 

Cet automne c'est aussi 2 manches positives lors des compétitions, une 3ème place à Cuisery avec Jean Louis et une 6ème place à Montrevel en Bresse et un joli sandre pour Arnaud.

Les enfants grandissent doucement, leur mère est extraordinaire et m'encourage à aller à la pêche pendant qu'elle gère seule les 2 loulous, ce n'est pas facile non plus ! Bref j'ai pu sortir un peu plus que l'an passé sans abuser et j'attends le moment ou nous pourrons pêcher les 4 ! On a essayé une fois début octobre, 30 minutes puis j'ai tout rangé avant de perdre du matériel ! Les monstres ! 

      Pour conclure c'est donc aussi la poursuite des premières sorties de Marius, qui avait déjà découvert en bateau corégone, sandre et perche et bien, avant ses 3 ans, il a pris ses 2 premiers brochets du bord lors d'une sortie éclair ainsi que sa première truite arc en ciel quelques jours plus tard. Une organisation familiale : papa lance et pique le poisson, Marius mouline et sort le "brocet" même si c'est des truites qu'il veut prendre ! 

Marius octobre 2014

pecheurs-6808.JPG 

La découverte du milieu aquatique vous apprend également que les bottes sont obligatoires comme les habits de rechange et qu'il faut anticiper la liaison voiture-bain en rentrant !

Fanette octobre 2014

A bientôt.

Olivier

Commenter cet article

Jean-Louis 08/12/2014 20:24

Salut,

Faut lui prêter une de tes cuissardes à ta fille !!! Elle sera protégée de la tête aux pieds...Pas facile les sorties en famille quand ils sont petits, mais rassure-toi ça s'arrange, regarde pour
moi : ces 2 dernières années mes sorties augmentent. En tout cas , ils ont la banane.
Pour la pêche, je suis content d'avoir pu passer une journée ensemble, c'est dommage que tu n'es pas pu nous rejoindre un samedi, t'avais les infos en direct pour t'encourager même si on n'a pas
cassé la baraque non plus.
Pour la protection des sandres : dommage pour les frayères qui ne seront pas protégées. Après il faut déjà se réjouir d'avoir repoussé l'ouverture au 1er juin et voir si ça a des conséquences ou
pas...ça bouge un peu même si ce n'est pas assez vite. J'aime bien l'idée de pêcher plus tard sur Vouglans, ce lac me fait rêver et c'est une alternative parfois quand tout est en crue chez nous en
plaine.C'est quand même bien de pêcher pas trop loin et de ton côté , il faut vite faire des km pour trouver des rivières. Pêcher les autres lacs revient au même car les poissons sont descendus et
les profondeurs (même si elles sont moins importantes que Vouglans) dépassent largement les 8-10m. : donc pb de décompression... autant pêcher Vouglans. On essaie de les protéger au printemps ,
faut déjà voir si ça arrange les choses.Pas facile de trouver une bonne solution.
A bientôt.

ps : faut oser pêcher toute l'année en 6-7 pouces pour chercher les sandres, chapeau. Ca mérite discussion...

LAMORE Franck 08/12/2014 16:50

Salut à tous,
Quelques commentaires d' 1 passionné de pêche, qui observe et discute également.
Pour tes enfants, oliv', c'est vraiment sympa de voir de tout nouveau pêcheur, pris entre de bonnes mains.
Comme je le disais, qqs commentaires sur des anecdotes personnelles vécues sur le lac et autour du lac. (vouglans)
Pour ma part, il faut augmenter les mailles de 50 pour le sandres et 60 pour le brochet + limitation de prises à 2 / jour, dans un premier temps.
En effet, j'ai déjà rencontré une personne agée sortant sa barque de l'eau en exposant fièrement 5 sandres de 40 à 65 (pris au vif)
Pour ma part, en juin, " mon record de prises " de cette année a été de 12 sandres dont 8 maillés en une matinée de pêche (tous remis à l'eau immédiatement et en pleine santé, sauf un de 60 ). Pour
dire, que lorsqu'ils mordent, ils mordent (c'est rare, mais ça arrive)
Il est vrai que la pêche est dure mais à mon avis avant d'atteindre 50 cm, les sandres se sont piqués au moins 2 fois.
Les pêches de Juillet-Août par les locaux (agés) depuis la passerelle en béton des marmittes de la Saisse, où ils pêchent avec des alevins de vairons (j' exagère ) et hameçons de 6, qu'ils
attendent au moins 30 secondes avant de ferrer, hissent leur butin de 4 m au dessus de l'eau pour retirer l' hameçon planté dans l'estomac du pauvre petit sandre ( 20 à 30 cm ), et enfin de le
rebalancer dans l'eau (plongeon de 4 m) en s'exclamant " va grandir un peu " . Ceci 4 à 5 fois / jour multiplié par le nombre de soi disant pêcheur, cela me désole.
Pour ma part, j'interdirai la pêche toute l'année sur les 500 premiers mètres de la Saisse.
Et en automne, entre 15 et 20 m, je découvre que certain pêcheur pêche avec des leurres de 2 à 3 pouces, pas étonnant, de sortir que des sandres de 40 et qu'ils pêchent tjs au même endroit, en
disant qu'il n'y plus de sandres.
Pour ma part, je ne pêche qu'avec des leurres de 6 voir 7 pouces et exceptionnellement 5 et je les cherche, et le peu de touche ( très peu ) obtenu, me rapporte des sandres entre 50 et 60 ( ce
matin, 1 de 58 et un de 59 ), j'en ai gardé 1 et c'est 2 dernières semaines 1 broc de 78 et 1 de 80. Les poissons sont dur à prendre car pression de pêche.
Je ne peux pas dire que je fais des merveilles (surtout lorsque le lac bouge ), certes, mais les poissons savent ce qu'est un hameçon ( c'est mon avis ) .
Dernière chose, pêchant qu' à la verticale, l'automne et scrutant mon sonar durant toutes les parties de pêches, il est incroyable de voir qu'il y a autant de poissons fourrages dans ce lac, c'est
incroyable les boules entières de vif, des hauteurs de 10 m de poissons dans 15 m d'eau, alors avant qu'un sandre ou brochet choisissent mon leurre à côté d'un beau vif plein de vitalité, je me
demande si ce n'est pas plutôt de la chance d'en attraper 1.
Je vous salue tous et à bientôt sur le lac.
Pêchement votre.

oliv39 09/12/2014 18:57



Salut,


Pour les mailles entièrement d'accord, d'ailleurs on devrait y venir tranquillement au niveau national... 2016 si tout va bien! Le quota à 2 par jour oui sans problème enfin si, il faut encore
pouvoir le faire respecter. Aujourd'hui ils ne sont pas nombreux les pêcheurs qui emmènent régulièrement 5 carnas de leur pêche à Vouglans, et heureusement ! Je pense qu'il y a davantage de
pêcheurs au leurre qui cartonnent et qui ramènent leur poisson que de pêcheurs au vif qui certes tombent aussi sur des journées fastes mais ils ne matraquent pas les poissons de mars à décembre !
Ils pêchent essentiellement de juin à octobre.


En début de saison, cette année, les sandres étaient coopératifs c'est clair, mais sur l'année le lac est tout de même difficile. Pour ce qui est de protéger le secteur de la Saisse je te
rejoins, j'y suis allé 4 fois cette année alors que je n'y avais pas mis les pieds depuis des années, pourtant je suis à côté, mais c'est surpêché et ce que l'on y voit est déprimant (du bord
comme en bateau).


Là où mon avis diffère c'est sur l'utilisation des leurres, je pêche beaucoup avec des leurres de 10(4") à 15 cm(6") mais cela n'est pas une garantie d'éviter les petits poissons et parfois c'est
la garantie d'être capot car croire que gros leurre = gros poisson c'est généraliser à tort, ça marche parfois si les poissons s'alimentent dans des bancs de poissons de 15 cm mais si ils sont
sur du poisson de 5 à 10 cm et bien c'est capot alors qu'un leurre 2 pouces (5 cm) peut permettre de prendre des poissons de 80+, il faut savoir s'adapter... A l'automne les gros leurres marchent
assez bien tant que l'eau n'est pas trop froide, ensuite il faut parfois savoir pêcher petit... Petit poisson, plus facile à digérer (équation énergétique certainement ?).


Quant aux poissons à cette époque, de gros bancs certes mais c'est trompeur car tout le poisson est concentré sur des zones précises, ramené au volume d'eau ça change la donne, d'ailleurs on s'en
rend compte l'été où il est parfois impossible de localiser un banc de poissons. Pour finir je dirais qu'heureusement les poissons ne se jettent pas systématiquement sur nos leurres car on
pêcherait vite dans un lac vide avec le comportement général des pêcheurs.


Il faut aussi de la chance c'est sûr, pour le pêcheur comme pour le poisson !


Merci de ton intervention et à bientôt sur l'eau. 



ludo71 08/12/2014 15:39

Je croyais que le 1er commentaire avait pas marché, c'est pour ça que j'ai reposté quasiment deux fois le même...
Bien vu le coup de la chasse, dans le mille, argument pertinent je te l'accordes (mais tous les pêcheurs ne sont pas chasseurs, sinon ça ferait beaucoup de menteurs lol). Plaisanterie mise à part
tu as effectivement raison, la plupart des chasseurs ne chassent que 5/6 mois sur 12, et leur principale préoccupation n'est pas la longueur de la période de chasse, mais effectivement l'abondance
de gibier...
Je suis davantage en faveur des mesures pour protéger la repro, mais s'il faut en passer par là (fermeture en Novembre) pour avoir un lac poissonneux, je suis pas contre. De toutes façon je te
rejoins l'équation est simple : pas de poissons, pas de pêcheurs. Et c'est pas en bidouillant les périodes d'ouvertures par ci par là que cela suffira...

Allez tchô et bonne pêche quand même...

Arno39 06/12/2014 18:15

Tu ne peux pas pour l'instant interdire la pêche aux leurres jusqu'en juin Ludo. C'est une première catégorie Vouglans. J'ai amené des arguments en amont pour dire qu'on pouvait quand même pêcher
11 mois sur 12 mais rien ne t'empêche d'être dubitatif.

ludo71 06/12/2014 18:00

Le coup de la pêche avec la marmaille, effectivement faut anticiper le retour à la maison...sympa quand même !

Sinon une ouverture mi-juin + une fermeture mi-novembre ferait un lac fermé plus de la moitié de l'année... Je suis davantage pour fermer jusqu'à début voir mi-juin+réserves temporaires+ mailles
augmentées et quotas..., mais un lac fermé 6 mois sur 12, je suis très dubitatif...

oliv39 07/12/2014 14:29



Ce sont des zones précises qu'il faut fermer, 35 km de lac ça laisse beaucoup de possibilités pour protéger, aménager mais aussi pêcher. Le lac je le fermerais du 31 mars au 15 juin mais
certaines zones du 15 novembre au 15 juin et là tu retrouverais du poisson... Comme cela se fait ailleurs, tout simplement.



Arno39 06/12/2014 16:47

Tu fais déjà le bilan de l'année Oliv' ? LOL.
Là où je vous rejoins tous les3, William, Ludo et toi, c'est sur les dégâts de ces pêches automnales que j'avais déjà évoqués dans un précédent article. Will a raison sur le fond, et toi aussi. En
proportion on a plus de chance (ou de malchance) de tuer les poissons qu'en été sur les bordures c'est clair. Après, je suis aussi responsable, comme tous les leurristes, de relâcher des poissons
qui vont agoniser au fond alors que mon idée première était toute autre. On ne va pas se mentir. La solution extrême serait de ne plus aller à la pêche. Il y a pourtant d'autres alternatives pour
maintenir et augmenter les populations piscicoles. (mailles , quotas et réserves temporaires, c'est pas compliqué...) .
J'en profite d'ailleurs pour dire que le projet de réserves temporaires sur Vouglans pour 2015 a été refusé ! " les zones sont trop grandes" ou « c'est compliqué , le lac est en 1ère
catégorie » SIC . La DDT a cru également que les frayères faites par les pêcheurs étaient des frayères flottantes qui allaient gêner la navigation alors que les fagots reposent parfois dans 10
mètres d'eau et existent depuis plusieurs années pour la plupart. J'appelle ça de la pure incompétence de refuser sans savoir ou une volonté de ne pas vouloir faire bouger les choses en se cachant
derrière le fait que Vouglans se trouve en 1ère caté. Je ne voulais pas dériver sur ce sujet de gestion du lac et d'abus réalisés par certains sur ces pêches automnales, mais j'avoue que notre
énergie en tant que bénévole d'AAPPMA n'est pas comptée, et on a aussi droit au chapitre en faisant entendre notre voix.(élections l'année prochaine, pensez-y ...) . ça me fout vraiment les boules
de voir beaucoup de mecs depuis 2 mois sur le lac, qui viennent pour se nourrir sans trop penser aux soucis de décompression et en faisant des quotas de sandres de 40cm, .
Que l'on garde un poisson de temps en temps et je rejoins Ludo sur ce point, ça ne me choque pas du tout, mais quand je vois des pêcheurs, qui au moins 4 fois par semaine font entre 150 et 200km
aller-retour,( je les croise en allant au boulot aux mêmes heures , ou je relève les plaques aux mises à l'eau pour ne pas avancer n'importe quelle ineptie) , c'est dans 99% des cas pour un
viandage en règle qui n'est pas le fruit de mon imagination, mais des constats établis sur des faits. Appelons un chat un chat. Sans être un ayatollah du 100% no-kill puisqu'on ne voit pas les
poissons qui meurent au fond une fois relâchés, je trouve écoeurant le spectacle du moment sur Vouglans. Parfois 30 remorques dans l'Anse de Barésia et les matraques qui sortent à peine le sandre
de 40cm dans le bateau. Encore une fois, pas de généralités. Ce n'est pas parce que des pêcheurs habillés en kaki sont sur l'eau qu''ils sont systématiquement des pillards.L'amalgame est
dangereux.
Encore une fois chacun voit midi à sa porte, mais dans ce cas, seule une évolution de la réglementation pourra protéger les sandres à cette période et en Avril/Mai sur les frayères. Désolé Ludo, on
ne peut raisonnablement , même si malheureusement le cas, pas appliquer une réglementation départementale ou même nationale sur un cas spécifique comme ce grand lac intérieur aussi PROFOND que
Vouglans. Pas les mêmes dégâts à 20, 25 ou 30mètres qu'à 4 mètres. Donc Vouglans est un cas à part.
Je pense au contraire que l'on peut et que l'on doit cumuler les avantages d'une ouverture différée avec des zones monstrueuses de réserves temporaires sur des points névralgiques qui attirent de
grandes concentrations de sandres en pré-repro . ( L'ouverture sur Vouglans n'a jamais été au 15 juin ici, au mieux au 1er Juin et depuis 1 an seulement … Depuis l'année dernière et pendant de trop
longues années, elle avait lieu tragiquement ,début mai ou mi-mai avant 2013.
La fermeture au 3 ème WE de novembre était beaucoup plus protectrice du milieu et des poissons.
Quand tu dis Ludo, « ça fait beaucoup de mois de fermeture », tu as raison. Je vais prendre un exemple que tu connais mieux que moi car n'étant pas chasseur. La chasse, saufs exceptions,
est fermée sur une période encore plus longue que la pêche. On va dire de Février à mi-Septembre pour faire vite soit 7 ou 8 mois...
A la pêche tu peux y aller toute l'année si tu le souhaites  : fermeture fin janvier en 2ème caté, et ouverture en Mars en 1ère, donc 1 mois sans pêche aux leurres …. Donc oui, sur ce lac
c'est vrai, ce plan d'eau, comme d'autres, mériteraient une période de fermeture différente compte tenu de ses caractéristiques particulières. Et si ce n'est pas possible, blinder en réserves
temporaires pour supporter cette pression de pêche automnale.
Mais il n'y a pas que Vouglans... Toi comme moi faisons énormément de km pour aller pêcher. Rien ne nous empêche d'aller ailleurs. Il y a suffisamment de plans d'eaux, de rivières et de fleuves
pour ça. On est pas à ça prêt si c'est pour une protection plus marquée de certains milieux. Je rappelle juste que depuis 1968, date de mise en eau du barrage, comment faisaient les pêcheurs
jusque-là? Vouglans a a ouvert il y a peu ses portes jusqu'à fin décembre. C'est tout nouveau!!!

Pendant des décennies les gens arrêtaient de pêcher fin Novembre et ça n'a jamais posé de problème! Ce sont les exigences des pêcheurs modernes qui posent par contre des problèmes !
De plus en plus de monde pêche aux leurres ( alors qu'il y a de moins en moins de monde au bord de l'eau) et cette frange de pêcheurs développe des techniques qui mettent une grosse pression sur
les poissons toute l'année. L'évolution technique dans la pêche de loisir n'a pas que du bon. Pas difficile de localiser les poissons avec nos Télés. Pour les prendre c'est plus dur mais au moins,
on pêche sur les zones propices. Donc OUI, l'évolution des mentalités ( leurristes avançant le no-kill) n'a pas forcément fait que du bien. Soyons honnête de le reconnaître. Mieux vaut garder un
sandre de 70 que d'en relâcher dix de 40 cm pris dans 20 mètres de fond. On est, moi le premier, attiré par les hot spots du moment qui carburent et c'est encore plus facile de se lâcher quand
c'est chez les autres. Pour preuve, aux mises à l'eau en ce moment ou surtout quand ça cartonne, plus de plaques de 71 que de 39. Et dans 1 mois, quand Vouglans sera fermé, ce sera les 39 aux mises
à l'eau du 71. C'est ce que je dis : plus facile quand c'est chez les autres...

Pour le reste, je ne vois pas les mesures aller dans le bon sens au niveau des instances dirigeantes ( même si on a quand même de l' espoir avec la loi pêche qui arrive), qui pensent ramener des
pêcheurs au bord de l'eau et vendre davantage de cartes en augmentant de 4 ou 5 semaines une période d'ouverture. Le problème est posé à l'envers. Si les milieux étaient plus poissonneux à travers
la mise en place de réformes concrètes profondes, les pêcheurs reviendraient en masse au bord de l'eau et ce lac pourrait supporter la pression des pêches automnales.
La clé je dis bien LA clé est :
1) de rejoindre dès 2015, chacune des AAPPMA où nous sommes membres actifs ou de s'engager davantage dans celles-ci, pour que les changements de l'intérieur soient enfin amorcés. Merci à Yannick
Michaud de nous rejoindre à Moirans car ses idées vont aussi nous aider à avancer et à aller dans le même sens.

2) de donner suite CONCRETEMENT à toutes les études scientifiques dont nous disposons à travers des actes d'aménagement du milieu , à travers une augmentation des mailles et une diminution des
quotas ainsi que des réserves temporaires. CQFD.
Une étude sert quand elle permet de dresser un diagnostique et une évaluation en fin de période pour mesurer les effets des actions menées. C'est absurde de parler protocole sans comparer un avant
et un après, à partir de MESURES concrètes (réglementation qui évolue et/ou aménagement structurel du plan d'eau) .

Pour les amoureux de ce lac et tous les autres, passionnés de pêche en général, présentez-vous au sein de vos AAPPMA pour les élections de l'année prochaine. On verra qui sera au rendez-vous.
J'entends beaucoup les gens se plaindre et palabrer, mais c'est aussi dans les actes qu'on fait avancer les choses. Les photos de tes 2 enfants, sont bien belles et ne doivent pas nous faire
oublier, que l'avenir de la pêche, ce sont eux.

oliv39 07/12/2014 14:23



Oui un bilan de mes quelques sorties,l'année non  je vais quand même essayer d'en faire quelques-unes d'ici la fermeture... déjà pas ce weekend. Je te rejoins comme tu le sais sur ce que tu
avances, on a une position particulière en habitant au bord du lac c'est qu'en plus de pêcher on passe beaucoup de temps à observer, d'ailleurs j'en passe autant à regarder et à discuter (ça
prend moins de temps) que sur l'eau à pêcher. D'où le côté déprimant de ce que je constate! Les poissons de l'anse de Barésia prennent chers depuis presque 2 mois mais bon je continue de discuter
pour essayer de comprendre ou de sensibiliser certains d'entre nous (les pêcheurs), pas facile d'entendre un pêcheur se plaindre que c'est catastrophique à tous les niveaux alors qu'il défait 1
sandre de 42 cm à la mise à l'eau ! Mais bon c'est ouvert, la taille c'est 40, le quota 5 par jour, rien à redire... En avril-mai ça fait encore plus mal de voir certains très bons pêcheurs
"No-Kill" harceler les sandres mais à part dénoncer ce comportement irresponsable on n'a pas de pouvoir à ce jour, nos réserves temporaires ayant été rejetées. On verra au printemps, mais on
mettra peut-être le bateau à l'eau pour aller à la rencontre de ces pêcheurs, pour d'autres que l'on connaît très bien il y a peut-être un moment où ils devront choisir entre adopter un
comportement responsable en adéquation avec leurs propos et l'image qu'ils veulent donner sur les salons de pêche et leurs actes, leur comportement actuel en total décalage. On a besoin de tout
le monde pour aller dans le bon sens...



ludo71 06/12/2014 11:59

Ah oui vaut mieux anticiper la liaison voiture-bain... Mais bon on se fait avoir qu'une fois au pire. Top la pêche avec ces petites crapules...

Je suis effectivement d'accord que ces pêches automnales sont problématiques, mais elle le sont surtout lorsque les sandres sont en activité et/ou encore pire pas maillés. Remonter un sandre cuit
par la décompression, si c'est le seul et qu'il fait 60... ça me choque pas, par contre si il y en 5 ou 6 et qu'il y en a la moitié qui fait 40, la c'est un gros problème... Néanmoins je pense
qu'il faut faire un choix entre une fermeture jusqu'à mi-juin et des réserves temporaires ou une fermeture en Novembre, sinon ça ferait un lac fermé plus de la moitié de l'année ! Perso je suis
clairement pour la 1ère solution (fermeture jusqu'à mi-juin et réserves temporaires+ quotas+mailles augmentées) plutôt qu'une fermeture mi-novembre, au moins dans un premier temps... Si quelques
années de ces mesures ne suffisent pas, alors la solution de la fermeture en Novembre ! Mais quand même, un lac fermé 6mois sur 12, y-a-t-il un autre lac en France où ce soit le cas ?

tchô

William 05/12/2014 20:16

Salut sympa ton article

La relève est assuré.. En se qui concerne la décompression des sandres c'est vraiment aléatoire, parfois dans 6m ils ont déja du mal à repartir.

Cette saison j'ai pris un sandre dans 20m il est reparti nickel!! Mais il ne faut pas les remonter trop vite comme j'ai déja vu faire certains pecheurs.

oliv39 07/12/2014 13:57



Salut Will, oui la relève est assurée, reste maintenant à leur laisser des poissons à prendre ! Dans quelques années ils ne sauront plus ce qu'est une truite et pour Le Jura et ses rivières ce
sera triste...


Les sandres c'est assez complexe, les remonter lentement certes mais pour éviter la casse il faudrait les remonter sur 1 à 2h, on voit vite le souci ! On pêche donc on occasionne des dégâts comme
les matraqueurs qui s'en donnent à coeur joie à cette époque où les poissons sont concentrés sur des zones précises et bien connues. Le revers de l'évolution de la pêche de ces dernières années.


je n'ai pas pêché Vouglans depuis 3 semaines mais je sais que c'est assez difficile avec de rares pics d'activité. En même temps les poissons apprennent la musique sur des zones surpêchées, il se
prend quelques gros poissons mais très peu au final à comparer du nombre de pêcheurs, tous finissent au beurre, c'est le jeu on va dire. Ce qui est plus gênant c'est que le gros des prises fait
entre 30 et 50 cm et je suis gentil pour la taille haute donc des poissons non maillés qui ne se sont jamais reproduit mais qui prennent cher pendant 2 mois... Du sandre de 41 qui finit au
beurre, à celui de 32 qui finit crevé au fond ou flottant en surface, les rescapés se feront dégommer en avril-mai sur les frayères par des pêcheurs que nous connaissons et voyons chaque année.
Au final tout le monde se plaint du silure, oui il faut bien un responsable ! Tu l'as compris la décompression des sandres n'est qu'un facteur agravant parmi tant d'autres. Quand il n'y aura plus
que ce problème, on aura fait une belle avancée, faut-il encore pouvoir mettre en place les bonnes résolutions à prendre...