Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Baresiateamjura

truites surdensitaires : pour ou contre ?

25 Janvier 2014, 09:02am

Publié par Arno39

Suite à une réunion de bureau d'AAPPMA hier soir, le thème des lâchés de truites surdensitaires pour l'ouverture, a été abordé ( quantité, fréquence des lâchés, farios ou arcs, coût pour l'AAPPMA, intérêts et enjeux, dangers. )

truites surdensitaires

truite-baguee-2.JPG

Je me suis permis de reprendre un débat amorcé sur le site de Sylvain l'esoxiste, suite à un intéressant et récent article de sapart : "1ère catégorie : Lâcher des truites de bassines ou pas ?". 

Comme commentaire :

Bonjour,

Les intérêts de relâcher des truites surdensitaires sont :
- de faire vendre des cartes aux AAPPMA respectives
- de faire prendre une truite à un gamin et ça , c’est un point positif. Moins de pêcheurs au bord de l’eau. Pour lutter contre cette tendance lourde, l’avenir passe par la capacité de donner envie aux jeunes d’aller à la pêche et de s’investir plus tard dans les AAPPMA ou FD.

Concernant les abus, c’est malheureusement dans la nature humaine, d’où l’intérêt d’espacer les lâchés sur une plus grande longueur de parcours ( en augmentant la longueur de linéaire) et dans le temps ( plusieurs fois au lieu d’une seule plus massive). Les truites deviennent plus « difficiles » à prendre ce qui peut donner à priori plus de plaisir au pêcheur dans sa traque.

En revanche , l’esprit grégaire de ces poissons, lorsqu’ils vivent en nombre trop important, et trop longtemps au même endroit ) , présente un danger sur les alevins ou les truitelles sauvages. ( d’où l’intérêt de les prendre assez rapidement dans les semaines qui suivent l’ouverture) que personne aujourd’hui ne sait décrire de manière scientifique ( impact réel certes mais difficilement mesurable. )
Enfin, et c’est un point majeur, même surveillées, ces truites sont parfois à l’origine de contamination et de mortalité sur les truites sauvages déjà présentes. Les germes présents dans les piscicultures affectent les farios sauvages avec les désastres que nous connaissons derrière ( Bienne ).

 

N'hésitez pas à donner votre avis vous aussi.

Pour le lien et l'article complet, c'est  http://esoxiste.com/1ere-categorie-lacher-des-truites-de-bassines-ou-pas/#comment-48994

En attendant le 8 mars, bonne fermeture pour ceux et celles qui ont la chance de pouvoir aller à la pêche ce WE.

Commenter cet article

sam 07/03/2014 00:33

bonjour, quel est la pathologie venant d'une pisciculture qui a touché les poissons de la Bienne ?

Pierre39 27/01/2014 13:09

je suis d'accord. Malheureusement je pense que chaque AAPPMA possède des linéaires où il n'y a plus grand chose et où des lâcher ne présenteraient aucun risque et auraient l'attrait qu'ils
représentent à l'ouverture. Pour les endroits où il y a encore ne serait-ce que quelques sauvages, peut-être les préserver de ce type de perturbations, il y a assez de linéaires "foutus"!?

ludo71 27/01/2014 08:41

Je penses que c'est probablement mieux de limiter les lâchers aux endroits qui présentent peu de sauvages et peu de chances d'en revoir...

sylvain l'esoxiste 25/01/2014 21:40

Merci pour le lien.
Sur le sujet les avis divergent et c'est normal, le débat fait émerger de bonnes idées. Je dirai que là où les farios se font rares, les déversements deviennent une nécessité pour l'AAPPMA, par
contre pour préserver les sauvages je préfère voir les bassines lâchées sur un faible linéaire aménagé.